L’épave de la citadelle remonte au XVI° siècle