Clap de fin pour la Mission Arion !

ParanaoadmiN

Clap de fin pour la Mission Arion !

Le matériel de plongée est lentement rincé et totalement remis en état afin d’être utilisé de nouveau au mois de novembre prochain sur une nouvelle mission archéologique, mais cette fois en rade de Villefranche.

Un bilan exceptionnel pour la Mission Arion 2021 qui a mobilisé du samedi 22 mai au dimanche 6 juin, 24 plongeurs et 4 marins tous membres d’Anao, l’aventure sous-marine, sur la pointe Saint-Hospice, à Saint-Jean-Cap-Ferrat. 

Durant cette opération archéologique menée sous la direction du Département des recherches archéologiques et sous-marines du Ministère de la Culture, c’est 96 immersions, pour environ 120 heures passées sous les eaux de la Méditerranée pour cette équipe de passionnés au service de la sauvegarde de notre patrimoine maritime. Un patrimoine en danger qui malheureusement a subi et subi encore de nombreux pillages. Des pages entières de notre patrimoine ont totalement disparu de l’histoire.

La Mission Arion avait pour but de rechercher, de redécouvrir et de positionner précisément deux épaves grecques totalement oubliées. 

La première épave a été découverte par les plongeurs d’Anao, l’aventure sous-marine, en 2003, lors de prises de vues sous-marines. Elle est datée du 5e avant J.C. et proviendrait de Massilia, la capitale des Phocéens.

La seconde est datée du 3e siècle avant J.C. C’est un grand navire de commerce en provenance du Sud de l’Italie. D’une colonie grecque qui produisait du vin en abondance.Malheureusement, après guerre, cette épave a été entièrement vidée de son chargement composé d’amphores gréco-italiques. Mais ce naufrage reste très intéressant car il contribue à l’enrichissement de la carte archéologique établie sur tout le territoire français.

Pour Eric Dulière, le chef de mission: Au départ, nous ne devions rechercher uniquement ces deux épaves. Mais il était évident qu’avec nos méthodes de prospection et notre expérience acquise depuis de nombreuses années, nous allions tomber obligatoirement sur du mobilier isolé qui ne correspondait pas à celui recherché au départ. Le DRASSM nous a donc accordé la possibilité, sous certaines conditions, de sauvegarder certains de ces vestiges et notamment une magnifique et rarissime amphore en provenance de Pompéï, d’une époque de circulation établie entre la fin du 1er siècle avant J.C. et le 1er siècle après J.C. Il s’agit d’une amphore de type Dressel 2-4 d’Italie qui transportait un vin délicieux… Nous avons découvert également un magnifique jas en plomb, dernier vestige d’une ancre antique abandonnée sans doute par les marins afin de se sauver d’un naufrage annoncé. Seule solution pour échapper au désastre, les marins grecs ont balancé une de leurs ancres afin d’empêcher le navire de venir se fracasser sur les rochers de la pointe Saint-Hospice. Souhaitons leurs d’avoir pu se sauver et rejoindre à la nage, pousser par les éléments, l’anse de la Scalette (plage de la Paloma). D’où le nom de la Mission Arion, un personnage de la mythologie sauvé des eaux par un dauphin… Nous avons découvert bien d’autres vestiges archéologiques… Mais ça c’est encore totalement secret ! Si nous obtenons de nouveau un financement, nous relancerons nos recherches en 2022 sur cette pointe rocheuse qui renferme encore bien des mystères. 

Nous avons eu l’honneur de rencontrer le maire de Saint-Jean, M. Jean-François Dieterich et son premier adjoint Yvon Millon qui sont venus sur zone nous soutenir dans nos recherches.

Je tiens à remercier chaleureusement Arnaud Allari, pêcheur professionnel saint-jeannois, conseiller municipal, qui a assuré durant toute la Mission Arion une surveillance lors de toutes ces immersions sous-marines.

A l’initiative de la municipalité de Saint-Jean-Cap-Ferrat, une grande soirée ouverte à tous est programmée le vendredi 24 septembre 2021, salle Charlie-Chaplin, sur les quais du port de plaisance de Saint-Jean-Cap-Ferrat, afin de présenter dans les moindres le fruit de ces recherches sous-marines qui ne resteront pas sans lendemain. Une exposition de photographies sous-marines est en cours d’élaboration.

Durant la Mission Arion 2021, nous avons reçu le soutien du Conseil départemental des Alpes-Maritimes, des municipalités de Saint-Jean-Cap-Ferrat, de Beaulieu-sur-Mer et de Villefranche-sur-Mer, de Nice-Matin, de France 3 Côte d’Azur, du Musée naval de Monaco, de Cressi Sub, de Sub Marine, du Sémaphore du Cap-Ferrat… 
Tous nos prestigieux partenaires sont à découvrir sur notre site: www.clubanao.org

À propos de l’auteur

anaoadmiN administrator